Permettre à des enfants atteints de malformations cardiaques de venir se faire opérer en France : c’est la raison d’être et la mission principale de Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Pour chaque enfant, une organisation importante est à mettre en place pour que sa venue et son traitement se déroulent dans les meilleures conditions. Retour sur les 5 étapes qui permettent de sauver une vie. 

1. Identifier les enfants malades

Nos contacts sur place, des médecins-référents, réunissent les informations médicales sur les enfants et les autorisations parentales. Les dossiers nous sont transmis et font l’objet d’une étude minutieuse, tant sur le plan médical que social. C’est selon des critères de gravité, d’urgence et de faisabilité, que nous décidons si et quand l’enfant sera opéré.

2. Organiser l’arrivée des enfants en France

Des contacts et des accords officiels sont négociés avec les autorités médicales, administratives et politiques des pays d'origine des enfants. Pendant leur voyage vers la France, les enfants sont pris en charge par les accompagnateurs d’Aviation Sans Frontières.

3. Séjour dans les familles d’accueil

Dès l’aéroport, les enfants rencontrent leur famille d'accueil, pierre angulaire de l’association. La durée du séjour des enfants en service hautement spécialisé (donc très cher) est réduite au maximum grâce à leur grande disponibilité. Elles entourent, rassurent et apaisent ; leur affection et leur présence tout au long du séjour sont essentielles. Elles habitent à proximité des centres hospitaliers partenaires et se rendent disponibles pour une durée de 8 semaines.

4. La phase chirurgicale 

Après les bilans préopératoires en ambulatoire, les enfants sont hospitalisés et opérés dans les meilleurs délais. Pendant leur séjour en milieu chirurgical, toute l'équipe médicale œuvre à associer et optimiser la brièveté du séjour et la qualité des soins.

5. La convalescence et le retour guéri

Après quelques jours à l’hôpital, les enfants sont transférés dans une structure de convalescence médicalisée (Centre des Côtes aux Loges en Josas pour la région parisienne) ou retournent directement dans leur famille d'accueil. Entourés de cette famille, ils retrouvent des forces et s’habituent à leur nouveau cœur, tout en retournant régulièrement à l'hôpital pour des contrôles médicaux en ambulatoire. Enfin, guéris, les enfants peuvent rentrer dans leur pays.